Pourquoi voyager au Nord du Vietnam ?


Partez à la découverte du nord du Vietnam, de ses fabuleux sites naturels, nombreuses ethnies et marchés colorés.


Le Vietnam regorge de sites fascinants mais c’est en découvrant le Nord du Vietnam qu’il est possible de découvrir des cultures différentes, une vie rurale authentique et des paysages à couper le souffle. Vous découvrirez des villages et marchés entourés de rizières d’un vert émeraude et rencontrerez des peuples fiers de leurs traditions loin
du chaos des grandes cités du Vietnam. Un voyage au Nord du Vietnam, pays en plein développement, permet de repartir avec des étoiles pleins les yeux et
une forte envie de revenir !



Découvrez des sites naturels parmi les plus beaux d’Asie du Sud-Est :

Parc national de Ba Be et ses lacs :

Le parc national de Ba Be se trouve à 5 heures de route au nord de Hanoï. Son nom signifie les trois baies en référence aux trois lacs présents dans le parc. Pour découvrir l’ensemble des sites du parc, le mieux est de naviguer en bateau.
En effet, la majorité des sites se trouvent le long de la rivière Nang. Cette rivière apporte l’eau de Chine jusqu’au Nord du Vietnam. En se baladant dans ce parc d’une beauté exceptionnelle, les marcheurs ou navigateurs peuvent admirer plus de 1288 espèces d’animaux et de plantes.
Cette région est une véritable réserve de biodiversité, offrant des lacs, des grottes, des cascades ou encore des villages de minorités. Il ne faut pas la manquer durant un voyage au Vietnam.
Le Lac Ba Be est le plus grand des trois lacs présents dans le parc. Il est surtout le lac d’eau douce le plus grand du Vietnam.
Plusieurs grottes ont été creusée grâce à l’érosion de la rivière Nang. La grotte de Puong fait 30 mètres de hauteur et 300 mètres de long. Elle se visite en bateau et est l’habitat de plusieurs espèces de chauve-souris. La grotte Hua Ma est l’une des plus belles grottes du parc. Aménagée, elle abrite de nombreuses stalactites et peut être visité à pied.
En longeant la rivière Nang, il est impossible de passer à côté des chutes de Dau Dang (aussi appelée Thac Dau Dang). Ces chutes font 1000 m de long et sont impressionnantes à observer.
Pour prendre la mesure de ce parc naturel il faut également visiter les villages des minorités et rencontrer les différents groupes ethniques. Le village de Pac Ngoi est composé de maisons sur pilotis conservées par les habitants depuis de nombreuses années. Ceux-ci désirent garder leur identité et leur mode de vie. Le village de Ban Cam est le lieu de vie de l’ethnie Tày. Son positionnement dans la vallée près de la rivière et d’un cours d’eau favorise les activités d’agriculture de cette communauté.
Dans ce parc national du Vietnam, les visiteurs peuvent déguster plusieurs spécialités culinaires. Poissons grillés pêchés dans lac, crevettes aigres avec du porc et des bananes vertes, bananes sauvages cueillies dans les montagnes ou encore légumes sauvages qui poussent dans la forêt sont quelques-uns de ces plats typiques de la région.

  • Voyage au Karnataka, Badami
    Voyage au nord du Vietnam, Parc national de Babe. Le Lac
  • Voyage au Karnataka, Bahubali
    Voyage au nord du Vietnam, Parc national de Babe. Grottes karstiques
  • Voyage au Karnataka, Ghats d'Hampi
    Voyage au nord du Vietnam, Parc national de Babe. Exploration des grottes

Dong Van :

Cette région, connue principalement pour son marché spectaculaire a des atouts naturels indéniable. Les paysages de montagnes sont pour beaucoup les plus spectaculaires du Vietnam. Plateau géologique reconnu par l’UNESCO, les montagnes qui se dressent devant les visiteurs sont uniques au monde.
Région idéale pour réaliser des treks, elle est également le territoire de nombreuses ethnies. Ce n’est pas moins de 17 ethnies qui se partagent ce territoire. La plus importante en termes de nombre d’habitant est les Hmong, qui ont un mode de vie adapté à un territoire aussi vallonné que celui-ci. En se baladant aux alentours de Dong Van, il n’est pas rare de tomber sur des villages traditionnels. Aller à la rencontre de ses ethnies dans leurs habitats permet de comprendre l’importance de la nature dans leur quotidien.
©Dominique Linel

  • Voyage au Karnataka, Badami
    Voyage au nord du Vietnam, région de Dong Van
  • Voyage au Karnataka, Bahubali
    Voyage au nord du Vietnam, région de Dong Van
  • Voyage au Karnataka, Ghats d'Hampi
    Voyage au nord du Vietnam, région de Dong Van

Meo Vac :

L’attrait principal de la ville de Meo Vac est sa route d’accès. La route entre la Meo Vac et Dong Van est la plus spectaculaire du pays. Elle serpente entre les montagnes et permet d’observer les pics escarpés, les villages d’ethnies minoritaires ou encore les champs de chanvre.
Perdue dans la vallée entourée de hautes montagnes calcaires, la ville de Meo Vac se trouve dans une des zones les plus isolées du pays. Elle garde encore aujourd’hui toute son histoire et son originalité.
Tous les dimanche matin se tient le marché de la ville. Celui-ci rassemble plusieurs ethnies des alentours. Il est d’après plusieurs visiteurs le marché le plus colorés du Nord du Vietnam.
©Dominique Linel

  • Voyage au Karnataka, Badami
    Voyage au nord du Vietnam, région de Meo Vac
  • Voyage au Karnataka, Bahubali
    Voyage au nord du Vietnam, région de Meo Vac
  • Voyage au Karnataka, Ghats d'Hampi
    Voyage au nord du Vietnam, région de Meo Vac

Cao Bang et les chutes de Ban Gioc :

La région de Cao Bang est principalement connue pour la cascade Ban Gioc. Cette cascade est séparée par trois chutes d’eau et forme la frontière naturelle entre le Vietnam et la Chine. A l’instar des chutes Victoria ou des chutes du Niagara, elles sont partagées entre deux pays et sont impressionnantes par leur largeur. C’est à 350 km de Hanoi qu’il est possible d’observer ce phénomène naturel extraordinaire qui fait de ces chutes les plus larges du Vietnam. Il est possible de s’approcher au plus près d’elle grâce à des embarcations en bois.
La région abrite également la grotte de Nguom Ngao, aussi appelée la grotte des tigres. Elle tire son nom d’une vieille croyance qui indique que la grotte a été longtemps l’habitat de ces félins. Il est possible de visiter 1 km des 3 km de la grotte à pied. Cette grotte est époustouflante !
En se dirigeant vers les chutes ou après les avoir admirées, il faut s’arrêter au village Phuc Sen. Ce village, construit et habité par l’ethnie Nung est connu dans le pays pour son artisanat original. En effet, les Nung fabriquent essentiellement des couteaux à partir de ressort de suspension de voiture. Il est impressionnant de les voir transformer de simple ressort en couteaux d’exception.
©Dominique Linel

  • Voyage au Karnataka, Badami
    Voyage au nord du Vietnam, région de Cao Bang
  • Voyage au Karnataka, Bahubali
    Voyage au nord du Vietnam, région de Cao Bang
Découvrir nos voyages au Vietnam


Rencontrez les minorités ethniques du Vietnam :

La région du Nord du Vietnam est le lieu de vie de nombreuses ethnies depuis des centaines d’années. Elles ont conservé leur propre langue et sont reconnaissables grâce à leurs tenues différentes et toujours colorées. Ces communautés ont construit leurs villages sur les montagnes ou sur leurs flancs et vivent principalement de l’agriculture.

Les Hmong, la première ethnie du Nord du Vietnam :

La population des Hmongs représente l’ethnie la plus peuplée du Nord du Vietnam. De nombreux villages montagnards ont été construit depuis leur arrivée au cours du XVIIème siècle.
Grâce à des techniques transmises de générations en générations, les Hmongs ont pu rendre les montagnes fertiles. Cette population vit autour de deux saisons agricoles durant lesquelles elle s’occupe de ses cultures de riz inondées construites sous forme de terrasses.
L’aspect le plus important des coutumes Hmongs est leurs croyances. La solidarité familiale est le socle commun de toute la communauté. Animistes, ils croient recevoir trois âmes à leur naissance. La première reste en eux même après leur mort, la deuxième quitte leur corps et s’envole vers le royaume de l’au-delà, quant à la troisième, elle est réincarnée.
Leurs vêtements principalement noirs ou bleus foncés et constellés de couleurs vives sont reconnaissables de loin.

Les Red Dao, le peuple « rouge » :

Deuxième ethnie du Nord du Vietnam en termes de population, les Red Dao vivent dans les vallées ou à flanc de montagne. Les Red Dao vivent principalement de la culture du riz et du maïs.
Il est facile de les distinguer dans les villes grâce à leur costume de couleurs noir et rouge. Les femmes se couvre la tête d’un turban rouge décoré. En vous rapprochant d’elles, vous pourrez distinguer leur signe de différenciation le plus important : leur absence de sourcils.

Les Tày :

Les Tày vivent dans les zones les plus plates de la région, celles qui concentrent beaucoup de rivières et de terrains à cultiver. La pêche, la culture du riz et l’élevage d’animaux de basse court et de bovins sont les activités principales de cette communauté.
Vivant sur des maisons en pilotis, ils se regroupent dans des villages qui comprennent 10 à 20 familles.
Cette ethnie, bien que l’une des plus discrètes, est la mieux intégrée à la population vietnamienne. Leur costume est simple et souvent de couleur noire.

Les Dzay :

Peu nombreux, les Dzay vivent principalement à l’extrême Nord du pays. Ils vivent surtout de la culture dans les rizières plates et élèvent des animaux tels que les cochons, les poulets ou encore les buffles.Cette communauté se rassemble dans de grands villages constitués d’une centaine de maisons.

Les Xa Pho :

Les Xa Pho représentent seulement 4000 personnes au Vietnam. Cette petite communauté vit à l’extrême Nord du pays dans des lieux très isolés.
Ils occupent leur journée avec la culture des rizières, les plantations de coton et l’élevage des animaux domestiques.
Les liens de cette ethnie sont très forts. Les voisins s’entraident naturellement et il n’est pas rare pour eux d’accueillir une famille qui n’a pas assez de nourriture.

Les Lolo noir ou bariolés :

Cette ethnie est divisée en deux grandes communautés. La différenciation de celles-ci se fait par rapport à leur tenues traditionnelles. La première, les Lolo noir, portent des vêtements plus sobres et simples que leurs « cousins ». La seconde, appelée les Lolo bariolés, introduit beaucoup plus de couleur dans ses tenues grâce aux triangles d’étoffes de toutes les couleurs qui sont cousues sur les vestes.
Les Lolo sont un peuple qui souhaite rester discret et qui vit très isolé dans les montagnes. Ces villages sont constitués de maisons sur pilotis en bois qui sont très belles à voir.
Ils vivent principalement de la culture du riz en terrasse et du riz sauvage, peu productif mais qui a moins besoin d’eau. L’élevage des animaux et les activités complémentaires telles que la coupe du bois occupent les Lolo durant toute la journée.
Les Lolo, pour qui la famille est primordiale, sont très solidaires. Il arrive très souvent que des familles aident durant des jours d’autres familles qui en ont besoin.

  • Voyage au Kérala, chutes d'Athirapally
    Voyage au nord du Vietnam, ethnie des Red Dao
  • Voyage au Kérala, éléphant à Trichur
    Voyage au nord du Vietnam, ethnie des Hmongs
  • Voyage au Kérala, éléphant à Trichur
    Voyage au nord du Vietnam, ethnie des Lolos
  • Voyage au Kérala, éléphant à Trichur
    Voyage au nord du Vietnam, ethnie des Lolos
Découvrir nos voyages au Vietnam

Vivez la vie rurale dans des marchés colorés et animés :

Les marchés restent les lieux incontournables pour comprendre la vie quotidienne des habitants et des ethnies locales. Ces populations se rendent régulièrement au marché pour vendre leur production. C’est l’occasion unique de pouvoir les observer et admirer les différences culturelles des ethnies.

Le marché de Dong Van :

Plus qu’un marché très coloré à 300 km d’Hanoi, il est surtout un lieu d’échange et de découverte. Véritable mosaïque de couleurs, il est possible de déguster des thés locaux qui tirent leurs goûts des montagnes, introuvables ailleurs.
Pour se plonger réellement dans la peau d’un habitant des montagnes, il faut goûter au « Thang co » en buvant de l’alcool de riz. Il ne faut pas se fier à son aspect ou à sa composition, ce plat typique fait de viscères d’animaux est incontournable dans la région.
Si vous êtes dans la région un dimanche, ne le manquez pas !

  • Voyage au Tamil Nadu, Gangai Konda Cholapuram
    Voyage au nord du Vietnam, le marché de Dong Van
  • Voyage au Tamil Nadu, Rameshwaram
    Voyage au nord du Vietnam, le marché de Dong Van

Le marché de Bac Ha :

C’est un festival de couleurs, d’épices et de produits régionaux qui prend place tous les dimanches au marché de Bac Ha. Il est le plus grand des marchés de la région et accueille de nombreuses ethnies parmi ses milliers de visiteurs hebdomadaires.
Ce marché est divisé en sept grandes parties, l’artisanat, la vente d’animaux, les restaurants et les textiles entre autres. Ces zones sont très bien délimitées et permettent de se repérer dans cet immense marché.
Lieu incontournable de rencontres pour les différentes ethnies, il est pour les touristes un lieu de découverte et d’émerveillement.
Un petit conseil, le marché est le plus authentique de 6h à 8h du matin !

  • Voyage au Tamil Nadu, Gangai Konda Cholapuram
    Voyage au nord du Vietnam, le marché de Bac Ha
  • Voyage au Tamil Nadu, Rameshwaram
    Voyage au nord du Vietnam, le marché de Bac Ha

Le marché de Can Cau :

Situé au bord des rizières en terrasse et des montagnes, ce marché permet de véritablement s’imprégner de l’atmosphère du Nord du Vietnam. Il se déroule tous les samedis et est l’un des moins touristiques de la région.
Ce marché impressionne par ses couleurs, présentes aussi bien sur les étals que sur les tenues de femmes. Il reste ancré par les traditions des différentes minorités ethniques de la région.

  • Voyage au Tamil Nadu, Gangai Konda Cholapuram
    Voyage au nord du Vietnam, le marché de Can Cau
  • Voyage au Tamil Nadu, Rameshwaram
    Voyage au nord du Vietnam, le marché de Can Cau
Découvrir nos voyages au Vietnam

Spécialiste de l’Asie

Plus de 35 ans d’existence
1ère agence spécialisée sur le voyage sur mesure en Inde et Asie

Voyages uniques et originaux

De nombreux repérages en Asie nous permettent d’élaborer des voyages exclusifs conçus pour tout type de voyageurs.

Confiance, Qualité et sécurité

+ de 35000 clients ont déjà fait confiance et nombreux sont ceux qui reviennent pour une nouvelle expérience.
Notre équipe à Paris et nos partenaires en Asie sont parmi les meilleurs connaisseurs du terrain.
Partez les yeux fermés.

Voyagez responsable !

Le Monde de l’Inde et de l’Asie ainsi que nos partenaires en Asie s’engagent et œuvrent pour aider les populations locales.
Découvrez leur travail en agence et les projets en cours.
#
#
#
#
#
#
#